dimanche 4 novembre 2007

Le retour des années folles

Après une après-midi entière passée à écumer les rayons du coin modasses du Bon-Marché, le grand magasin parisien qui porte si mal son nom, je me suis rendue à l'évidence : je dois impérativement jeter l'intégralité de ma "garde-robe" (qui, au passage, ne contient que très peu de robes) ; car ni les gilets fins à manches ballons, ni les slims, ni les robes baby-doll et encore moins les ballerines ne passeront l'hiver. Pour éviter d'avoir l'air "je suis restée coincée en 2007" en 2008, je vais donc investir dans :

- un pull (ou une robe, un gilet, un manteau...) à manches chauve-souris. Et je vais m'armer d'un mètre car à moins de 40 cm entre le dessous du bras et l'emmanchure, c'est même pas la peine. Le hic avec ces pull ou ces robes taillés pour Batman, c'est de mettre un manteau coupé près du corps ou une veste cintrée par-dessus (effet "d'engoncement" garantit) ; la solution, c'est la cape. Mais je ne suis pas certaine que mes finances me permettent d'acheter à la fois l'habit de Batman ET celui de Zorro..

- une robe (ou un manteau) taille basse : adieu taille empire, les stylistes ont directement sauté des années 1800 aux années 1920. Fin 2007, les robes sont droites et resserrées au niveau des hanches. C'est très joli, surtout si on a les hanches fines, et surtout vu de face. Sinon, c'est plus difficile vu que de dos, sur une fille normale, ça fait quand même des fesses d'hippopotame.

- des chaussures vernies à brides et à talons bobine, les mêmes que celles des filles qui portaient des robes taille basse en 1920 (j'ai vérifié à l'expo Steichen, au Musée du jeu de Paume : sur ses clichés réalisés notamment pour Vogue dans les années 1925/1926, les mannequins portent toutes ce genre de chaussures pas trop hautes, à bride). Et ça, c'est fait : j'ai craqué pour des babies Repetto vernies qui font à la fois la jambe fine et le mollet rond.

Enfin, pour éviter de passer pour la gourde de service cet hiver, il faut savoir que désormais, il n'y a plus 11 mais 11000 couleurs ! je m'en suis rendue compte après avoir essayé un gilet "carbone" (!) chez Zadig et Voltaire, des bottes "éléphant" (!!!) chez Vanessa Bruno, et après avoir lu, sur la boite de mes nouvelles Repetto vernies, qu'elles étaient non pas "vert foncé" mais "Forêt".

3 commentaires:

Miss Zen a dit…

La fin de la taille Empire est un soulagement, j'avais l'air d'une vache laitiere avec ma poitrine soulignee par cette couturue mal placée....
le gilet batman, tu as raison on peut plus mettre le manteau apres, ni le petit blouson en cuir.....

In the Mood of Mode a dit…

Moi ça ne m'arrange pas du tout la fin de la taille empire! Avec mes hanche ça m'arrangeait bien.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.