dimanche 25 novembre 2007

Le fondant façon feignasse

Du 26 novembre au 3 décembre, ça ne vous pas échappé, c'est la semaine du fooding (ça c'est pour faire une intro façon "Elle" parce qu'en vrai, le fooding, je sais à peine ce que c'est !)
Alors moi, bonne fille, je vais y aller de ma modeste contribution : je vous livre une de mes recettes secrètes préférées, celle du moelleux au chocolat à la flemmarde.

Pourquoi "à la flemmarde ?" Parce que faire la cuisine, j'aime bien. Mais à une condition : qu'il n'y ait pas un temps de vaisselle dix fois supérieur au temps de préparation ! Passer une heure à mélanger des ingrédients, déjà c'est limite, mais perdre des heures à nettoyer casseroles et ustensiles, ça me plaît moyen... Je suis paresseuse et impatiente, mais au lieu de pester toute la journée, j'essaie de faire avec... Avec des recettes qui en jettent mais demandent un minimum de temps, par exemple.

Donc, pour faire mon gâteau vite-fait bien-fait, il faut faire fondre 200g de chocolat noir à feu doux (avec un peu d'eau et en remuant sans cesse, pour éviter que ça attache). Dans un second récipient (quand je suis trop pressée je fais tout dans la casserole du chocolat !), il faut mélanger 150g de beurre et 150g de sucre, ajouter 50g de farine, 1/2 sachet de levure chimique, puis 4 oeufs (les jours de grand courage, je bats les oeufs fourchette juste avant, mais c'est rare). Et c'est tout ! Après, il faut verser la préparation dans un moule à manqué et laisser cuire en fonction de la consistance souhaitée. Pour obtenir un moelleux qui ne s'effondre pas dans l'assiette, il faut laisser 40mn à 150°. Mais si vous aimez les fondants tout mous, 25mn à 30mn feront amplement l'affaire.

Ça, c'était pour la partie "j'ai la flemme". Vous pouvez très bien vous en tenir là. Mais si vous voulez donner un
côté chic et original à votre moelleux (un côté fooding ?), voilà mon bonus :
- Pour Noël, vous pouvez ajouter de la cannelle et de l'écorce d'orange râpée dans la pâte. Il faut laver la râpe, mais le mariage du chocolat et l'orange, ça vaut bien 5 mn en compagnie du Palmolive !
- Et pour épater la galerie, j'ai une version " épices" qui déchire son fondant : il faut d'ajouter 1/2 cuillerée de
cannelle, 2 cuillerées à café de gingembre frais râpé et le zeste d'un citron vert. Le goût est inattendu, subtil, et on ne sait jamais : le gingembre, aphrodisiaque bien connu, peut donner un petit coup de peps à une soirée (c'est pas fooding, ça ?)

5 commentaires:

Jessica a dit…

Ah mais oui ça c'est du fooding comme on l'aime : simple, efficace et qui épate tout le monde.
Bon moi j'ai des bananes qui commencent à flancher donc ce soir je fais un cake à la banane.
Mais ce week-end je pense que je vais me mettre au fooding!

Grace's a dit…

hmmmmm miammiam chocoooolat!!!^^

Dyns a dit…

DIs j'me tate de le faire façon aphro pour ce week end chez Belle-'man! Merci pour le bon plan!

poirette a dit…

yeahhh ça ça me va, un lazy chocoate cake !!!! car effectivement avant même de penser à pourlecher les babines, je pense aussi à la montagne de vaisselle et elle prend le dessus. résultat je ne me fais jms des plaiz' perso ! désormais ce tmps est révolu ! merci pour le bon tuyau.

modelshop a dit…

@jessica : le cake à la banane, quel délice !
@ grace : oui, je sais.
@dyns : c'est belle-maman qui va être contente !
@poirette : "lazy chocolate cake", en voilà un bien joli nom pour un gateau de feignasse !