mercredi 7 novembre 2007

Je suis transparente

Parmi les gens énervants, il y a ceux qui ne souviennent jamais ni des visages ni des prénoms. J'en ai croisé deux exemplaires samedi dernier. Des coriaces.

Invitée à fêter l'anniversaire d'un ami, j'en étais à ma troisième coupe de champagne, je commençais à trouver la conversation exceptionnellement intéressante, les invités tous plus formidables les uns que les autres et les curlys délicieux (!!!) quand est entré le couple maudit : Monsieur J'me rappelle de personne et Madame J'me rappelle pas de vous. Et bien évidemment, ni lui ni elle ne m'ont reconnue.

Pourtant, il y a un an, je suis allée dîner chez eux. J'accompagnais mon chéri, qui devait les conseiller sur le projet professionnel de Madame. Il n'y avait pas 200 convives à ce dîner, nous n'étions que 4 ! Monsieur J'me rappelle de personne et Madame J'me rappelle pas de vous avaient fait mine de s'intéresser à moi, ma vie, mon boulot, ma recherche d'appart... Deux jours après ce dîner, j'ai croisé Monsieur J'me rappelle de personne dans le métro. Polie, je suis allée lui dire bonjour. A sa tête de parfait éberlué, j'ai vite compris qu'il ne me remettait pas. Confuse, notamment parce que se prendre un vent dans le métro, au milieu de passagers qui n'ont rien à faire si ce n'est écouter les conversations des autres, c'est jamais facile, j'ai bredouillé "tu sais, on s'est vu chez toi, il y a deux jours...". Il a fait semblant de me reconnaître. Au moment où je suis descendue, il m'a lancé un : "tu diras bonjour à Nicolas". Nicolas ? Je ne connais aucun Nicolas. J'aurais pu lui faire remarqué que mon chéri ne s'appelle pas du tout Nicolas mais découragée, j'ai laissé tomber. Comme j'ai laissé tombé toute tentative de rapprochement samedi dernier, quand Madame J'me rappelle pas de vous s'est avancée vers moi toutes dents dehors, pour me lancer un tonitruant "Bonjour, moi c'est M". Elle était suivie de Monsieur J'me rappelle de personne qui m'a lancé un banal "salut", comme si on ne s'était jamais vus...


Certes, Madame J'me rappelle pas de vous fait tout pour qu'on la remarque : elle parle fort, rit beaucoup et s'habille de façon originale. Bon, d'accord, elle est mimi, elle est drôle, elle semble avoir un métier qui la comble de joie, une jolie maison et deux adorables enfants aux prénoms incroyables et j'en passe et des plus enviables. Quant à Monsieur J'me rappelle de personne, il fait un boulot extrêmement intéressant et certainement extrêmement bien payé et il rencontre toute la journée des gens extrêmement intéressants et extrêmement bien payés. A côté, je conçois que ma vie puisse leur paraître terne. Mais quand même, de là à ne JAMAIS me reconnaître... si ça se trouve, je suis transparente.

3 commentaires:

princessevarda a dit…

Il ne faut pas que tu leur en veuille à ces gens là...
Je sais de quoi je parle je ne suis pas du tout physionomiste, une fois on m'a présenté la même fille 5 fois avant que je ne me souvienne d'elle.
Je jure que je ne le fais pas exprès, ce n'est ni de la méchanceté ni une façon d'être hautaine, juste un e incapacité totale.

Le Chat a dit…

Alors moi ça c'est un truc qui me dépasse... (désolée princess varda, mais c'est vraiment un non-concept pour moi de ne pas se rappeler de gens avec qui on apartagé un diner à 4 même si on est pas physionomiste !).
Je ne sais pas comment j'aurais réagi... mais je crois comme toi au final... passe ton chemin... le monde est plein de gens plus intéressants...

Famille Ringeval a dit…

Joli histoire! Je comprends que ça puisse t'énerver!