vendredi 7 décembre 2007

Fashion résistances

J'aime bien la mode, surtout quand elle est drôle. Mais cet hiver, j'ai du mal à suivre. Je me suis empêtrée dans quelques fashion réticences dont je n'arrive pas à me débarrasser.

Par exemple, je n'arrive pas à aimer le bleu électrique. Je ne sais pas pourquoi mais en hiver, je m'habille en noir, en gris, en taupe... Les jours où j'ai encore plus la pêche que les 4 télétubbies réunis, je sors mon sweat fushia, mon T-shirt orange ou ma veste verte ; avec du noir en bas, du noir autour ou du noir au dessus... Mais mes audaces colorimétriques hivernales s'arrêtent à ces trois pièces.


Je n'arrive pas non plus à aimer les collants en couleur. Pourtant c'est drôle, c'est même parfois joli sur les mannequins des magazines. Mais je ne peux pas m'empêcher de penser que seule, la petite nièce de Superman peut se permettre ce genre d'accoutrement dans la vraie vie.


Et là, j'en viens à la terrible révélation :les low-boots, je ne peux pas non plus ! Je trouve que ça casse la silhouette, je n'apprécie pas cette démarcation au niveau de la cheville, j'ai l'impression que ce sont des chaussons qui ont profité d'un moment d'absence de leur styliste pour sauter sur les premiers talons venus ! J'adore les bottes et les escarpins, mais je refuse de porter une chaussure hybride qui me ferait ressembler à un nain monté sur ressorts. Je sais, c'est pas comme ça que je vais me faire des amies dans la fashion-girly-blogosphère, mais je garde espoir.

Parce qu'un après-midi, sur le trottoir qui longe les Galeries Lafayette, j'ai vu une fille qui portait des collants violets. J'ai levé les yeux et je me suis aperçue qu'ils étaient assortis à son manteau, sous lequel trônait une micro-robe bleu électrique. Ce jour là, la petite nièce de Superman avait aussi enfilé d'improbables low-boots à rayures bleues et violettes ! C'était du grand, du vrai total look. Un truc bien placé dans le top 5 de ma "to hate list".
Mais j'ai révisé mon jugement. Parce que cette fille, elle était sublime. Elle avait de la classe et tout ce qu'elle portait était absolument ravissant. Dans mon manteau noir, je suis restée scotchée, petite chose terne en admiration devant la fascinante beauté de la fée électricité.

5 commentaires:

lexy a dit…

Pour ce qui est du bleu électrique ben moi j'aime bien...mais je ne porte pas ! Puis de toute façon a chaque nouvelle ode il me faut un temps d'adaptation... Au début je rigole bien puis au bout d'un moment je me surprends à aimer..

grenadine a dit…

pour le bleu électrique je ne te suis pas mais ce que tu dis sur les low-boots est tellement bien imagé que tu m'a convaincue ou autant dire dégoûtée.
Je me disais déjà que c'étaient pas trop mon style (pire : les richelieues), mais là...

http://chroniquesdunetrentenaire.blogspot.com/

modelshop a dit…

@lexy : moi aussi j'ai souvent besoin d'un temps d'adaptation, surtout pour aimer ce que j'ai commencé par détester, comme nous toutes je crois !
@grenadine : oh merci pour les low-boots, je me sentais tellement seule dans ma croisade !

Sucre d'Orge a dit…

Je crois que le bleu électrique ne m'irait pas, comme toutes les autres couleurs de l'arc-en-ciel! XD
Je ne porte que du rose et blanc... et du rouge ou bleu ciel de temps à autres...
Mais le rose reste le rose, en été comme en hiver! XD

Material girl a dit…

Hello, merci de ton comment, et ravie de te découvrir... bon dire que je viens de m'acheter de sublime legging bleu électrique wolford, quelle coincidence! Mais bon, des gouts et des couleurs....
A très vite