lundi 14 juillet 2008

In love with Avedon

Quand j'étais jeune et insouciante (ouf, rien n'a changé !), je ne comprenais rien de rien à la photo. Ça ne me touchait pas. Je trouvais le résultat trop froid, trop dépendant d'histoires de réglages, d'appareils, d'objectifs... Rien à voir avec la peinture, le dessin, la sculpture : Ça au moins c'était de l'art !

Et puis un jour, j'ai vu une exposition de Richard Avedon dans un musée à l'étranger. J'étais là par hasard, je ne savais pas même pas qui était Avedon ! Quand j'ai découvert ses portraits d'1m x 1m en N&B sur fond blanc, j'ai pleuré. Il y avait tant de beauté et d'humanité dans ses clichés que je me suis laissée submergée par l'émotion (bon, par la fatigue aussi, j'étais crevée et quand je suis épuisée je me transforme en fontaine vivante bloquée sur la position "débit maximum" pour un rien).


Ce jour là, j'ai compris pourquoi la photographie était un art. A travers ses portraits tellement détaillés qu'on peut compter chaque pore de la peau de ses sujets, et tellement beaux qu'ils subliment non seulement les traits mais aussi la dignité des gens, Avedon me faisait ressentir ce que j'éprouvais devant les toiles des grands maîtres de la peinture flamande ou italienne. Après cette expo, j'ai découvert plein d'autres photographes très différents et bourrés de talent. Merci Richard.


Et puis hier, j'ai voulu vérifier que la magie fonctionnait encore. Je me suis rendue au musée du Jeu de Paume, où mon photographe chouchou est exposé. A l'entrée, trois photos résument son travail : un auto-portrait, une prise de vue d'un mannequin qui se la pète devant un chameau sur fond de pyramides, et un portrait de Samuel Beckett. Un portrait fascinant : j'ai bien cru que l'écrivain allait sortir de sa photo tellement il semblait vivant ! Ça n'a pas loupé (j'étais crevée par une nuit sans sommeil et une matinée de boulot stressante, mais quand-même) : anéantie à la fois par la réalité saisissante et la beauté du vieux monsieur, j'ai pleuré,
une fois encore.


PS : L'expo propose aussi des photos de mode réalisées à Paris dans les 50's. Les mannequins courent, sautent, dansent... et prennent exactement le genre de position que je mets des heures à trouver pour illustrer mon blog ! Comme le prouve mon dessin, entièrement pompé sur une photo du top Verushka shootée par Avedon en 1967.
PS 2 : Pour des informations plus sérieuses que mon baratin perso,
cliquez-là, chez Catherine. Pour des détails pratiques sur l'exposition (horaires, tarifs et tout ça), cliquez-là, c'est le site du Jeu de Paume. Et si vous vous rendez à l'expo, je vous recommande la projection du passionnant documentaire sur le travail d'Avedon, diffusé au sous-sol du musée.

14 commentaires:

Pierre-Jean a dit…

Expo prévue pour moi, encore une semaine et me voilàaaaa. @ +++

cococerise a dit…

Oh, tout comme toi, j'ai vu cette expo tout à fait par hasard au Danemark l'année dernière et j'ai été vraiment touchée... par ses photos, par sa démarche...
Je me souviens par exemple d'une série de photos du duc et de la duchesse de Windsor, et sur le moyen qu'il avait utilisé pour briser le contrôle qu'ils exerçaient sur leur image (je n'en dis pas plus au cas où tu n'aies pas vu ces clichés... ^^)
Ah, mais je raconte ma vie là non?
Bref, moi aussi j'y retournerai avec plaisir!

toupie a dit…

Ses photos sont magnifiques. Ca me donne vraiment envie d'aller voir l'expo.
Merci pour l'info !

modelshop a dit…

@ pierre-jean : tu as bien raison de "monter" à paris quand les parisiens seront "descendus" dans le sud. Et l'expo Avedon sera certainement plus calme elle aussi, après la cohue des premiers jours.
@ cococerise : oui, j'ai vu comme toi cette photo ou les Windsor ressemblent à leurs chiens, tous fripés et de mauvaise humeur. Dans le documentaire, Avedon raconte comment il a obtenu ce cliché surprenant, c'est très drôle. Je suis sympa, je vous le raconte pas aujourd'hui (mais c'est pas l'envie qui m'en manque !)
@ toupie : je re-re-recommande, c'est...magique !

lilymodi a dit…

je ne connais pas Avedon, mais j'adore les expos photos, dès que j'en trouve une dans mon coin j'y cours parce que je sais que je vais ressentir pleins d'émotions!! biz

Scheharazade a dit…

Olàlà, j'en ai des expos à voir moi !^^

kisu

mariga(z) a dit…

Peut-on se partager cet amour pour Avedon ?? J'ai hâte de faire une halte à la capitale (ben oui... c'est tout de même 1h20 de TGV.... feignasse !) exprès pour aller voir l'expo. J'ai lu déjà avec gourmandise le numéro consacré à l'artiste dans le hors série TELERAMA (sous l'influence bénéfique de Catherine, évidemment ;)) ...
J'ai d'ailleurs un petit post prévu sur lui dans la semaine, mais un peu en marge de ses photos...
Oui, moi aussi Avedon ça me parle ;)))

isabelle a dit…

Que dire de plus sur Avedon? Ah oui, plus jeune j'étais comme toi, l'art était ailleurs et la photo avait l'air plus facile... Le temps a démontré que non.

modelshop a dit…

@ lilymody : je te comprends, moi aussi je suis devenue fan des expos photos.
@ sheharazade : ma liste d'exos à voir est également très longue et comme d'habitude, je vais en louper la moitié !
@ marigaz : j'ai failli acheter le supplément télérama moi aussi et au dernier moment, j'ai renoncé : ils sont pourtant généralement très réussis, j'adore le soins apporté au choix des intervenants, à l'icono et à la maquette, toujours impec.
@ isabelle : merci pour ta franchise, je suis contente de savoir que je ne suis pas la seule à avoir mis du temps à saisir l'intérêt de cet art !

lavieenrouge a dit…

Je vais y aller en AOUT de plus l'espace (le jeu de paume) se révèle un endroit très propice pour les expositions de photo.

Catherine a dit…

Hello Modelshop !
Merci pour le lien ! C'est vrai que ses portraits sont impressionnants. Mais j'aime beaucoup aussi ses photos de mode. Eh oui ... un grand ! Et cette expo est une merveille !

modelshop a dit…

@ lavienrouge : pas seulement les expos photos ; Ce lieu est tellement dépouillé, épuré, qu'il met aussi en valeur les sculptures, peintures, maquettes... c'est un de mes lieux d'exposition parisiens préférés.
@ catherine : de rien, c'est un plaisir de pouvoir renvoyer mes lecteurs sur un article plus "consistant" que mon petit délire personnel !

Lili K. a dit…

Oui il est très très doué, j'avais déjà repéré plusieurs de ses photos, je les avais mises dans un dossier spécial consacré aux photographes qui, décidément, ont du chien ;)

Lili K.

modelshop a dit…

@ lili k. : "qui ont du chien", c'est exactement ça : avedon a du chien. Et je ne me lasse pas de cette expression, que je ne vais sans doute pas tarder à te piquer car je la trouve "épatante".