jeudi 17 juillet 2008

Des jeans très Couture

Un jean, ça doit être parfait. Ni trop serré ni trop flottant, étroit mais pas trop, surtout sans chichis ni délavage élégamment positionné à l'entrejambe. Ça doit aussi faire de belle fesses mais ça, pas besoin de le préciser sinon on serait toutes en baggy (ma mère serait horrifiée, J.Lo au bord du suicide et la vie bien plus cool!)

Quand je me lie d'amour avec un jean, je ne le quitte plus. Mais avant d'en arriver au stade de la passion intense, j'ai du boulot. Comme mon budget ne me permet pas d'acheter des jeans au tombé parfait et au prix équivalent à celui d'un mois de vacances à Tokyo, je me rabats sur des modèles moins cher que je modifie avec mes doigts de fée.


Je commence par enlever les fleurs brodées et les fils d'or ou d'argent qui défigurent souvent les poches arrière. Deux coups de ciseaux et hop ! mon jean reprend une allure digne. Après, je passe à la phase "grands travaux". Pour obtenir la bonne longueur, hors de question de me contenter d'un simple revers (qui de toute façon ne tiendra pas). Je pique, moâ ! Je coupe, je repasse mon ourlet, je l'épingle et je couds le tout avec la machine de ma grand mère (un vieux modèle tout déglingué qui m'oblige à faire mes canettes à la main et n'utiliser que de grosses bobines). Bon, évidement, ça ne se passe jamais comme sur des roulettes : le tissu se froisse, le fil se casse, ma canette est vide après le troisième point, j'explose mes aiguilles, je dis des tas de gros mots... mais après une dizaine d'essais, le résultat est impec' !


Souvent, j'effectue la même opération pour resserrer les jambes. Le boulot se montre un poil plus long et délicat, car j'auto-exige une finition "zéro démarcation". C'est un vrai chantier, c'est du lourd. Car je "bâtis". Et même avec cette préparation, je m'y reprends généralement à 3 fois. Mais le résultat en vaut la peine. Et puis ça m'évite de racheter un modèle quand la mode passe du straight au slim (évidement, quand la tendance s'inverse, je suis mal).

Je ne suis pas la seule à étroitiser mes jambes de jeans. Je me souviens d'avoir lu, dans un Glamour des années 80, qu'une jeune mannequin de 20 ans "reprenait" elle aussi tous ses jeans qu'elle ne trouvait jamais assez "moulants" à son goût : elle sortait alors avec "un membre du groupe Téléphone" et ne s'appelait que Bruni, pas encore Sarkozy.

10 commentaires:

katika a dit…

Hé hé, moi aussi, je retaille, retrécit, étroitise mes jeans. Le nombre de boot-cut que j'ai transformé en slim...

Parismages a dit…

Bonjour Modelshop.
Rhaaa, la recherche du jean parfait ... Je dois dire que je suis impressionnée par les efforts que tu déploies et la qualité des résultats que tu obtiens. Moi, après des années sans jean (sans rire, avec le recul, je me demande comment j'ai pu suporter ça ...) je suis revenue à un 501, modèle mythique de ma jeunesse, et j'ai décidé une fois pour toute qu'il était parfait. Je n'ai pas ton courage, je le crains ... Mais j'admire !

modelshop a dit…

@ katika : ahahah, "Carla, Katika et modelshopa, même combat !"
@ catherine : je te comprends : je crois que le 501 restera mon modèle préféré. Pour sa coupe, mais aussi son délévage toujours plus beau au fil des lavages (si seulement je pouvais en dire autant de tous mes vêtements !)

Margot a dit…

Il est super ce billet!!!!
Je n'ai pas ton talent de couturière donc moi je fais rien... et puis je porte des jeans de base genre Levis ou H&M!

Simon Gaetan a dit…

La couleur du jean ? bleu lavasse...
pétrole

mariga(z) a dit…

Je t'admire pour les travaux couture... Je ne m'y aventurerai pas ! Je reviens de chez H&M cette semaine et y ai trouvé 2 jean's avec une coupe parfaite (une première !! habituellement leur coupe sont mal foutu ?!)... J'suis pas une fan de slim, donc pas besoin de retailler dans la masse. Un boot-cut gris et un flare délavé qui ne m'ont pas coûté un bras... et moi, c'ets encore ma grand-mère (88 ans) aux commande de sa Singer qui va me faire un petit ourlet ! :)

Isabelle Oziol de Pignol a dit…

Je suis épatée!! Reprendre un jean, c'est tellement dur! J'avais essayé sur ma petite machine. Peine perdue, le pied de biche ridicule des machines non professionnelles "n'escalade" même pas le tissus. Néanmoins même si tu as la chance d'avoir à disposition cette vieille Singer (ma Grand-Mêre en avait une de ce genre... ça c'est de la machine!), il n'empêche que je renouvelle toutes mes félicitations pour ce tour de force ! Et bravo pour l'idée d'enlever les surpiqûres hideuses de certains jeans... Cela ne m'a même pas effleuré quand j'ai reçu un jean de la Redoute dont évidemment le dos n'était pas photographié... Dès demain, je m'y mets, et je vais redonner une nouvelle posture à ce jean qui a bien besoin qu'on s'occupe de lui... Merci qui? Merci Modelshop!

Miss Zen a dit…

alors la je suis scotchée, tu commences les ateliers quand ??

Sophie a dit…

Pareil que Miss Zen, je peux t'envoyer mes jean's? :-)

J'ai trouvé mon jean's parfait il y a moins d'un mois: bonne couleur, pas de délavage horrible (chez nous, c'est un des signes caractéristiques des quarts-mondesques, souvent), pas de décorations sur les poches, juste bien coupé. Et pour moins cher qu'un voyage à tokyo :-)

Bravo en tout cas pour ces talents de couturière "à la Carla"! ;-)

modelshop a dit…

@ margot : meri margot, c'est super gentil, moi qui croyais que ça n'intéressserait personne mes histoires de couture !
@ simon gatean : 100% d'accord sur la couleur : du cyan, une pointe de magenta et du noir, pour l'aspect "pétrole". Surtout pas de bleu ciel, quelle horreur !
@ marigaz : tu as beaucoup de chance. Non seulement tu as encore ta grand-mère, mais elle accepte de faire les ourlets de tes jeans ! La mienne ralait toujours, il fallait discuter des heures avant qu'elle ne daigne risquer casser ses aiguilles sur mes jeans et ceux de ma soeur...
@ isabelle : moi aussi j'ai appris un truc en lisant ton comm : je voulais changer de machine, parce que j'ai cassé le morceau de plastique sur lequel j'enfile mes bobines (une heure pour faire une canette à la main, c'est l'enfer !). Mais si tu dis que les nouvelles machines ne supportent pas les tissus épais, je vais me renseigner et peut être faire réparer la mienne. Merci Isabelle !
@ miss zen : ahaha, non non, pas d'atelier, impossible : je dis trop de gros mots quand je pique à la machine !
@ sophie : je constate que toi aussi, tu es à la recherche du "jean parfait". Et je suppose que depuis que tu as trouvé le tien, tu ne le quittes plus !