dimanche 13 janvier 2008

Ma chaise bistrot "style Thonet"

Je l'ai trouvée dans la cour de mon immeuble, coincée entre deux tables en plastique ébréchées et des dizaines de casiers de bouteilles vides empilés. Elle était posée contre le mur où les dragueurs à cheveux longs plombés par le gel qui bossent dans le restau d'à côté entassent tout ce dont ils veulent se débarrasser ( au passage, merci pour la déco les gars !)

Quand je l'ai vue, j'ai eu la même réaction que si je m'étais retrouvée face à un bébé grizzly abandonné par sa mère alcoolique et son père dealer de peaux d'ours bruns : j'ai pensé "ôôôôh, la pôôôôvre, je vais l'adopter !!!". N'écoutant que mon courage, je l'ai empoignée et je l'ai remontée chez moi, au deuxième étage. Coup de chance, elle rentrait pile dans l'ascenseur.

Une fois dans mon appartement, J'ai vérifié qu'elle n'était ni branlante ni rongée par les vers, et je
l'ai entièrement passée au Cif Javélisé (avec les dragueurs à cheveux longs gominés, faut se méfier !) Sa toilette terminée, je l'ai installée dans ma chambre, devant mon bureau.

Évidemment, les mauvaises langues à qui j'ai montré ma trouvaille m'ont fait remarquer qu'une de chaise
de bistrot pour un bureau de poivrote, c'était plutôt bien vu ! Mais je m'en fiche. Même si elle est un peu trop travaillée par rapport à mes meubles en bois à la ligne plus épurée, elle est confortable et je l'aime bien. On dirait une cousine de la n°14 de Thonet, la plus connue et la plus vendue des chaises de bistrot (on la reconnaît à son dossier ultra-simple, composé de deux pièces de bois recourbé). Il parait que pour vérifier la solidité de ses chaises, Auguste Thonet les jetait depuis le toit de son usine...

Voilà, c'était l'histoire de ma chaise "style Thonet" à zéro euro, trouvée dans ma cour. Bientôt, je
vous raconterai l'histoire de mes chaises "style Prouvé" à 2 euros, récupérées chez Emmaüs.

10 commentaires:

toupie a dit…

T'as bien eu raison de la récupérer, cette chaise a bien le droit à une deuxième vie non ? ;)

Rossana de sordi a dit…

Bonjour ;
Elle a l’air très bien ta chaise, il y a des affaires que nous font le clin d’œil comme ça, ça m’ai déjà arrivé.
J’ai t’écris un mail mais li est revenu… je voulais te parler de ma note sur Bruges, si tu veux regarder, le lien est ici
http://artmodeetcreation.typepad.com/art_mode_et_cration/2008/01/dcouvrir-bruges.html#comments
Rossana de Sordi

dyns a dit…

J'découvre ton blog grâce à Pierre-Jean et je trouve tes dessins vraiment trop jolis, sans déconner superbe coup de crayon!

Anne Corrons a dit…

Ah, ah, ah, on fait de bonnes pêches dans la cours de ton immeuble. Ici, pas de cours, donc pas de récup!!!! Bravo!

Miss Zen a dit…

toi aussi tu es un peu poivrote, c'est une bonne maladie. Je l'aime bien ta chaise, elle a une bonne tete. J'espere qu'elle s'adaptera bien à cette nouvelle famille. Vive les soldes !

Eugénie Bling-Bling a dit…

Mais elle est trop chou ton histoire! Et on comprend ton attachement à cet objet que tu as sauvé d'une mort prématurée. Et son style baroque est trop mignon!

Pierre-Jean a dit…

C'est dingue ce qu'on peut trouver dans Paris. En Octobre, un dimanche soir après un repas dans un resto japonais dans le 1er arrondissement ou pas loin, nous sommes tombé sur une magnifique chaie hifi yamaha, elle avait l'air en super état...

modelshop a dit…

@ toupie : surtout s'il s'agit d'une deuxième vie bien plus cool que la première !
@ rossana : je te réponds aujourd'hui.
@ dyns : ça me touche beaucoup parce que je dessine depuis trois mois seulement (ça n'est pas mon métier hélas !); mais ce genre de compliment m'encourage à continuer, merci beaucoup.
@ anne : pas de cours à NY ?
@ miss zen : merci beaucoup, je transmets ton message à ma chaise...
@eugénie : parfaitement, je l'ai sauvée de la mort, je suis une espèce de mère thérésa des chaises en perdition !
@ pierre-jean : c'est vrai, les trottoirs de Paris regorgent de merveilles. Il faut juste penser à ouvrir l'oeil !

Catherine a dit…

Bonsoir Modelshop,
ohhh, laisse donc parler les bavards ... Elle a l'air jolie comme tout cette chaise, et l'essentiel c'est qu'elle te fasse de l'usage. Ah, les petits cadeaux de la vie ...
Très bonne soirée.

Bertha a dit…

Keep up the good work.