jeudi 10 avril 2008

Le dessous de Valérie Damidot

Parmi toutes les vieilleries que j'achète dans les vide-greniers ou chez Emmaüs ("des cochonneries", selon ma mère), je choisis rarement des objets 60's ou 70's. Je préfère généralement les pièces 50's. Mais parfois, je craque sur un miroir, de la vaisselle ou une lampe psychédélique parce que je trouve la forme ou les couleurs étonnamment gaies.

Je n'aime pas beaucoup acheter du neuf
"façon vieux" : chez Ikea, Habitat et toute la bande, je préfère les objets au design 2008 plutôt que les rééditions d'ancien. Quand je me balade dans les décors d'exposition de ces enseignes, j'ai l'impression qu'on m'a téléportée dans une émission de Valérie Damidot. Je n'ai rien contre Valérie Damidot : je la trouve drôle et j'admire sa bonne humeur à toute épreuve, surtout quand elle doit entamer une séance d'arrachage de papier-peint doublée de quelques heures de pose de carrelage entrecoupées d'une pause ponçage. Mais ses stickers en forme de cheminée à l'ancienne, ses lustres à pampilles imitation cristal et ses paniers à salade métalliques tout neufs façon "ferme du début du siècle", c'est pas trop mon truc.

Cette année, je me suis laissée avoir. J'ai déniché un adorable dessous-de-plat au look 60's chez Fly. J'ai tout de suite adoré sa couleur rouge vif, son aspect graphique, sa matière (de l'acier), son poids (il pèse si lourd qu'on peut aussi l'utiliser pour effectuer quelques exercices de muscu avant de passer à table) et son prix (7 euros et des poussières). Pour une copie, c'est plutôt réussi.

Quand il a vu mon acquisition, mon chéri, remaaaarquablement cultivé, a souligné sa filiation avec le Love de Robert Indiana, une sculpture géante installée dans un parc de Philadelphie. Ce symbole de paix, conçu par l'artiste américain pendant la guerre du Vietnam, est emblématique du pop-art. Tellement emblématique qu'avant que mon chéri ne m'en parle, j'ignorais totalement son existence...


Voilà, ça c'était pour le paragraphe
"culture". Maintenant, place au paragraphe "redescendons sur terre". Parce qu'alors que j'exhibais fièrement ma trouvaille auprès de mes proches, l'un d'eux m'a gentiment lancé : "Tiens, il est marrant ton truc, j'ai vu le même sur M6, dans l'émission de Valérie Damidot ! "

15 commentaires:

Soéla a dit…

hahaha, les stickers, je sature, Valerie Damidot, j'ai regardé 3 fois, j'ai eu l'impression de voir des décors Fly (meme pas du Ikéa, c'est dire)... Mais pourtant je ne peux pas m'empecher de ressortir de chez Habitat (et autres) avec une montagne de bétises.

fisoan a dit…

Toujours sympas ce genre de remarques :-))

mato and margo a dit…

Il est culturé ton copain!!!! :D
Valérie Damidot, tu crois qu'elle connait Robert Indiana?!!!!

toupie a dit…

Morte de rire ! Aïe, c'est la rançon du succès ! Ohh des petites écarts privilégiant la facilité de temps en temps, c'est permis !

vert cerise a dit…

J'ai eu peur en voyant ton flux dans mon Netvibes : j'ai cru qu'elle sortait une collection de lingerie !!!

lili66 a dit…

Ah j'adore ce Love, il est aussi sur la 5e avenue à New York.
Et concernant Valérie Damidot, ben pareil...

modelshop a dit…

@ solea : pareil. pas des grosses bêtises, hein, mais tout plein de petites !
@ fisoan : ohlala ma pauvre, tu captes pas valérie damidot dans ta contrée ! faudra qu'on te raconte.
@ mato : oui, il est culturé. Et depuis ton comm, il aime encore plus ton blog !
@ toupie : à condition de savoir s'arrêter : des petits écarts, ça passe, dévaliser Habitat, ça fait mal !
@ vert cerise : j'ai hésité avant de publier ce titre... limite foireux, je l'avoue !
@ lili : ohlala je suis vraiment la dernière à connaitre l'œuvre d'Indiana ! mais je suis contente de la découverte. La statue du Love doit être impressionnante, non ?

mato and margo a dit…

Je crois que s'il lisait cette réponse Mato serait honoré qu'on lui attribue un peu de mérite dans le blog! ;)
Margo

lili66 a dit…

Euh... avant d'aller à NY j'ignorais tout de Robert Indiana.
http://www.flickr.com/photos/myeye/445228523/

Scheharazade a dit…

Lool sympa la remarque de ton ami^^
Mais l'important c'est que ça te plaise.

chu^-^

marigaz a dit…

Damidot j'ai regardé 2 x et pas en entier... C'est pas mon truc non plus, mais je trouve qu'elle a de bonnes idées, même si c'est pas forcément mon style... Enfin, pour des gens dépourvus d'idées ou de style (à priori la plupart des cobais ? je me trompe ?), ça va.... Ca me rebute moins que les forçats de la propreté qui vont des endroits vraiment dégueux... Ca passe encore à la TV ?? Désolée, je regarde pas assez !

Sinon, le LOVE de R. Indiana redevient sans doute à la mode, car il se décline aujourd'hui en bijoux en déco etc... Il me semble l'avoir vu partout ! Enfin, moi j'aime bien ;)

modelshop a dit…

@ mato and margot : de toute façon, sans mato, pas de blog mato & margot, et inversement, alors... c'est clair ce que je raconte, non ?
@ lili : merci pour ton soutien et pour la photo.
@ sheharazade : heureusement, il me plait toujours autant, je m'en sers tous les jours et je ne m'en lasse pas !
@ marigaz : tu as raison, ce genre d'émission aide sans doute les spectateurs qui n'ont pas d'idée. Et ceux qui n'osent pas refaire la déco, ou le papier peint (ça semble tellement facile et amusant quand on la regarde !)
Le love de Robert Indiana est partout ? mazette, je vais ouvrir l'oeil !

mato and margo a dit…

Mato sourit là à côté de moi! Il est fier!

Scheharazade a dit…

Tant mieux !^^

chu

Anonyme a dit…

j'aime beaucoup les émissions de VALERIE DAMIDOT,mais oh! shocking!dans l'émission du 4 janvier 2009 de dire que Marine et Clement doivent se débarasser de leurs chats pour ne pas détériorer les meubles. pas d'accord.
une téléspectatrice de MARSEILLE