dimanche 16 mars 2008

Mon champignon hallucinogène

Parce qu'il n'y a pas que les chaussures dans la vie (mouaif... ), je fais une pause (je vous cause à nouveau souliers dès que j'ai un peu de temps pour les dessiner, promis !). Aujourd'hui, je vous présente mon champignon. C'est une "amanite tue-mouches de jardin" en terre cuite, sans doute conçue pour accompagner une bande de nains au chapeau pointu et à l'air un peu niais. Le top du kitsch.

Mon champignon est un cadeau. Enfin presque, parce que dès que je l'ai aperçu, j'ai subtilement suggéré à son propriétaire qu'il me plaisait bien, ce pauvre légume abandonné. Laissé seul sous les intempéries et le soleil pendant plusieurs années, il était recouvert de terre et tout délavé. Mais je me suis dit qu'après une bonne douche et un petit coup de peinture acrylique rouge pétant, il reprendrait un air digne. Et qu'une fois sa fierté retrouvée, il pourrait jouer la star dans ma cuisine aux murs jaunes vif (c'est pas moi, c'est ma proprio !) et aux chaises rouge, orange, prune et blanche (oui c'est la fête dans ma cuisine !) L'idée de placer un champignon toxique entre mes paquets de Barilla et mon pot de Nutella me réjouit d'avance (ses effets hallucinogènes font sans doute déjà effet...)


Ne me reste plus qu'à le laver et le peindre. Et décider quelle place il va prendre dans la liste de toutes mes trouvailles déglinguées qui attendent que je me remue pour entamer une seconde vie : mon bureau 50's à décaper, ma boite de nain jaune en bois 60's à vernir, mon porte-revue en fer et en osier à gratter, ma collec de vieux réveils à repeindre, mes théières anciennes à bicarbonatedesoudiser, mon carton de vaisselle 30's à nettoyer, ma lampe en fer à réparer... Chiner, j'adore. Je suis toujours partante pour fouiner, découvrir des objets aux formes, aux matières et aux couleurs inattendues, et emporter chez moi vaisselle, meubles et bibelots que je trouve "absolument mâgnifiiiiiques !" et que j'achète rarement plus de 5 euros. Mais pour la remise en état, je manque encore un peu d'enthousiasme...

11 commentaires:

ioskshop.canalblog.com a dit…

quelle trouvaille !

fisoan a dit…

dommage que l'on soit si oin : je n'aime pas chiner MAIS j'adore remettre en état !

toupie a dit…

Oui c'est vrai que quand on prend le temps on peut toujours dénicher de belles trouvailles. Comme ta chaise de bistrot ;)

modelshop a dit…

@ ioskshop : c'est exactement ce que j'ai pensé. Mais bizarrement, mon chéri a fait une drôle de tête en voyant mon nouveau compagnon...
@ fisoan : zut alors, on aurait fait une équipe formidable !
@ toupie : dans le dernier Elle, la grande designer(e?) Andrée Putman déclare que si elle devait apporter des meubles sur une île déserte (trop fort la question !), elle prendrait... des chaises bistrots Thonet ! j'étais super fière...

lavieenrouge a dit…

Tiens ça me fait penser que j'avais offert un nain de jardin pour le fun à un copain qui venait d'acheter une maison mais il a MIS le nain de jardin DANS son jardin!La vérité!

grenadine a dit…

beaucoup de projets en cours, donc. Je te souhaite toute la motivation nécessaire. je pense aussi que je préfèrerais chiner à l'étape rénovation...

modelshop a dit…

@ lavieenrouge : c'est exactement ce qui s'est passé pour mon champignon ! c'était un cadeau qui plaisait tellement à celui qui l'a reçu que ce pauvre champignon s'est retrouvé abandonné pendant des années au fond d'un jardin !
@ grenadine : ben non. Le hic, c'est que j'aime bien les objets un peu déglingués, cabossés... d'où la necessité de l'étape réparation !

marigaz a dit…

J'ai été une folle de la recup ! Quand j'habitais Strasbourg, j'allais chiner chez les Emmaus (à l'époque c'était un vrai trésor !!)et aux Puces : des moulins à café anciens, des thermomètres géants en plaque tôlée, des bouteilles , de pots à lait... Mais pareil, j'ai toujours eu plein de trucs déglingués qui attendaient d'être retapés, et ils attendent toujours je crois ?

Ithaa a dit…

C'est du boulo tout ça, mais c'est vrai que quand on prend le temps on trouve des merveilles!

Scheharazade a dit…

Woow, ta maison doit être une véritable Caverne d'Ali Baba!!^-^

Bonne restauration.

modelshop a dit…

@ marigaz : ah, les emmaüs de province, quel bonheur ! Je ne pratique pas trop les puces (je devrais m'y mettre), sans doute parce que je ne connais que les prix de celles de Paris, assez rebutants... en revanche j'adore les vide greniers en province. pour les trouvailles, mais aussi pour l'ambiance !
@ ithaa : c'est exactement ça : il faut du temps, de la patience, mais ça vaut le coup pour dénicher des merveilles et s'éviter le "tout ikéa" !
@ sheharazade : d'ali baba je ne crois pas (il manque les bijoux), mais c'est pas loin de la caverne effectivement !