lundi 10 mars 2008

Berlin, mention très bien


De retour de Berlin, je suis épuisée, j'ai les pieds en compote et le porte-monnaie vide, mais la tête remplie de chouettes souvenirs. En vrac et en résumé, voilà ce que j'ai retenu de mes vacances :

- Cette ville est gigantesque. Neuf fois plus grande que Paris, selon mon guide. Mais comme elle compte un bon tiers d'habitants en moins, comparée à Paris, elle semble déserte. Berlin, c'est un pâté de maison, un terrain en friche, un pâté de maison, un terrain en friche... Quand les berlinois construisent un nouvel immeuble, ils disposent de tellement de place que le bâtiment fait environ 50 fois la taille de Beaubourg (et j'exagère à peine) ;


- Berlin est couverte de graffs et de tags : maisons, écoles, églises, bennes à ordures, caravanes... tout passe à la bombe ! Cette débauche de dessins plus ou moins heureux pourrait donner une impression de saleté à la ville, mais pas du tout : au contraire, Berlin semble vivante (bon Paris, quand est-ce que tu te réveilles ?)


- Berlin est sans doute la ville qui compte le taux le plus élevé de cafés au m2 (des bistrots beaucoup plus sympas et moins chers qu'à Paris – ce qui n'est pas difficile, on est d'accord) ;


- Visiter Berlin, c'est comme rentrer dans un Taschen consacré à l'architecture contemporaine : tous les grands noms de l'archi y ont signé un bâtiment. Mes préférés : le musée juif de Libeskind et la Neue nationalgalerie de Mies von der Rohe (Jean Nouvel si tu me lis, tu peux aller te rhabiller) ;


- Côté look, c'est pas ça : les berlinois privilégient le confort à l'esthétique. On a croisé moins d'une dizaine de filles en talons ! Là-bas, la parka kaki (pas celle d'Isabel Marant hein, plutôt la version de l'armée de l'ex-RDA) et les chaussures en cuir épais à bout très rond ou très carrés constituent l'uniforme de base des jeunes et des nettement moins jeunes. A quelques exceptions près, les berlinois se fichent pas mal de leur style. On peut donc rentrer dans n'importe quelle boutique ou café sans se faire mater de la tête aux pieds, coooool !

- Les friperies sont comme les rues : propres. Impeccablement lavées, les fringues ne sentent pas le moisi ( j'ai loupé une petite robe 60's jaune à 30 euros, trop mimi, mais le temps que je me décide elle était partie ; pour me consoler, j'ai rapporté un trench en daim 70's, vendu au même prix) ;

- A Berlin, on se sent en sécurité : on peut se balader entre filles sans craindre de se faire agresser. Et ça, c'est très agréable ;

- A Berlin, il y a plein de beaux garçons comme je les aime : grands, voire immenses, les épaules carrées, de beaux cheveux châtains clairs et les yeux bleus. Enfin c'est ce qu'on m'a dit parce que personnellement, j'en possède déjà un parfait exemplaire à la maison, alors j'allais quand même pas passer mon temps à reluquer les beaux allemands...

20 commentaires:

toupie a dit…

To, compte rendu donne envie d'aller y faire un tour ;)

Cucu- a dit…

Je découvre ton blog, et cet article sur Berlin notamment, est très sympa !

JoJosho a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Catherine a dit…

Bonjour Modelshop.
Rhaaa, depuis le temps que je rêêêve d'y aller ... Rhaaa ... Ton billet me confirme dans ma conviction : je vais adorer cette ville !
En tous cas, c'est super pour toi !!! Passer ses vacances loin de chez soi, c'est des souvenirs pour la vie !
Merci pour cette synthèse, et très bonne journée ;o)

modelshop a dit…

@ toupie : j'ai oublié de préciser un truc important : mieux vaut éviter l'hiver pour profiter de Berlin, sauf si on aime la sensation que procurent des mains et des pieds complètement gelés !
@ cucu-a dit... : merci beaucoup et surtout, n'hésite pas à repasser !
@ catherine : je suis certaine que tu serais enchantée. Et que parmi les 150 musées de la ville, tu aurais, comme moi, les plus grandes difficultés à faire un choix !

marigaz a dit…

Moi aussi j'ai toujours eu envie d'aller faire un tour là bas... et c'est fou, ton compte rendu, bien que court, semble résumé à lui tout seul le meilleur guide !! J'espère que tu as pris plein de photos de ton épopée... Ah!! les friperies outre Rhin...
Ben, non... mais fin du mois je vais à Bruxelles, et j'ai déjà toutes les adresses des friperies en poche ;))

marigaz a dit…

oups "résumer"... me suis pris la tête tout le weeke-end avec mini-blonde sur le participe passé, alors je mets des "é" partout aujourd'hui ....
Ich bine eine Flasche (je suis une bouteille = je suis nulle ;)) ...

Soéla a dit…

Chouette destination pour quelques jours entre minettes alors. Je note et mets cela dans un coin de ma tete.
J'y suis allée quand j'étais en 6ème, soit il y a... environ 15 ans! (je me sens vieille tout d'un coup lol). Donc Berlin a bien changé depuis!

ctoileblog a dit…

Super billet, 'me donne très envie d'aller à Berlin..pas pour les garçons hein !
J'avais vu un reportage de Tracks sur le milieu artistique de cette ville et le revival RDA.

fanette a dit…

Ah, je comprends ton comm... tout d'un coup. Il y a le style nordique, et il y a le latino. le nordique c'est pas mal. Mais le latino est bien aussi. Si si si. A part ça, j'ai envie d'aller à berlin. mais il fait un temps de m... là-bas.

modelshop a dit…

@ marigaz : oh oui, j'ai pris des tonnes et des tonnes de photos ! et pour l'orthographe, on se fait toutes pièger : blogguer, c'est aussi se replonger dans les règles de grammaire, s'arracher les cheveux pendant des plombes pour trouver les accords corrects, et se couvrir de honte quand on laisse un commentaire truffé de fautes ; et je sais de quoi je parle !
@ solea : moi aussi l'avant-dernière fois que je suis allée en Allemagne, c'était avec ma classe. Et c'était déjà bien !
@ ctoileblog : Mince, j'ai loupé ce numéro de Tracks ! Dommage, parce que j'aurais pu écrire des pages et des pages sur le revival RDA, utilisé à Berlin comme sujet de marketing/attrape-touristes/plaisanterie...
@ fanette : tu me laisses Helmut et tu gardes Antonio, ça marche ?

Pierre-Jean a dit…

Et les voitures allemandes, heins les belles berlines qui roulent no limit sur les autobhans, la libertééééeeeeeeee, oui mademoiselle, le paradis du passionné de belles voitures. Qu'il est doux de rêver... @ +++

fisoan a dit…

eh ben dis donc, t'es amoureuse de la ville ou quoi? :-)

grenadine a dit…

J'aime beaucoup ta synthèse : "Visiter Berlin, c'est comme rentrer dans un Taschen consacré à l'architecture contemporaine"!

H.W a dit…

Je crois que je vais revenir me ballader à Berlin (ou ailleurs)
Merci pour ton petit mot également
Henri

modelshop a dit…

@ fisoan : pas vraiment mais je crois qu'en ce moment Paris, sa saleté et ses habitants souvent arrogants et peu aimables me saoulent un peu...
@ grenadine : un Taschen en 3D, tu imagines ?
@ H.W : reviens quand tu veux : ma balade sur ton joli blog était un plaisir !

Scheharazade a dit…

Mmm un petit voyage à Berlin me tenterait bien ...
As-tu ramené des souvenirs ? Vêtements, dessins, Prince Charmant blond ?^^

chu

modelshop a dit…

@ scherazade : je n'ai fait aucun dessin : il pleuvait des cordes les premiers jours et la neige tombait à la fin du séjour... même enfouies dans mes poches, mes mains étaient gelées! j'ai quand même rapporté du chocolat, un trench en daim 70's, une jolie boite de 4 crayons en fer et un petit lapin blanc en porcelaine. Des trucs de filles, quoi... (sauf le prince, que j'ai déjà à la maison)

modelshop a dit…

@ pierre-jean : oh la la quelle erreur, j'ai oublié de te répondre hier, toutes mes excuses ! c'est sans doute parce que les voitures ne m'intéressent pas. A tel point que je n'en n'ai remarqué qu'une seule, à Berlin : un vieux van VW garé devant un squatt. On aurait dit qu'elle était là pour les touristes dans mon genre !

Прогулки по Парижу a dit…

Ciao, Je decouvre ton blog grace à cet article sur Berlin. Je viens d'y passer une semaine de printemps. Tout ce que ti dit est toujours vrai.