dimanche 25 mai 2008

"Microrobe à franges, twelve points"



Samedi soir, j'ai passé une soirée E-PA-TANTE. J'ai regardé l'Eurovision. Un grand moment de télévision. Je vous raconte.

L'Eurovision, c'est comme quand on était petit(e)s. Les chansons, les costumes, les décors : tout est kitsch. Et globalement naze. La seule nouveauté, c'est la présence massive des pays de l'Est : la Moldavie, la Croatie, la Serbie, l'Ukraine... Le genre de pays dont on ignore l'emplacement ("tu sais bien, c'est pas loin de la Russie"), les capitales (heureusement Julien Lepers lui, avait révisé avant de présenter) et à quoi ressemblent leurs habitants (à part les sympathiques Milosevic et Dracula).

Et bien ces pays, ils votent tous les uns pour les autres. Bon, c'est de bonne guerre, parce que les autres, ils font exactement pareil : les suédois votent pour les norvégiens, les espagnols votent pour les portugais, etc. Mais les autres, ils sont moins nombreux, donc c'est plus discret.


En fait, pour ceux qui s'intéressent au scrutin (les autres peuvent passer au paragraphe suivant), c'est pas tant une histoire de voisinage qu'une histoire d'émigration. C'est le public qui vote. Mais comme personne ne peut voter pour son propre pays, seuls les émigrés votent pour leur pays d'origine. Les allemands donnent donc leurs voix aux turcs, les finlandais aux russes, etc. Donc, le résultat, c'est n'importe quoi.


Mais bon, le classement et les chansons, on oublie. C'est vraiment tout pourri et surtout, c'est pas ce qu'il y a de plus amusant ni de plus instructif. Parce que cette année, j'ai quand même appris des trucs en regardant l'Eurovision.


Par exemple, j'ai retenu qu'on ne disait plus "Ohlàlà la pouffe, elle est méchamment liftée !" mais "c'est une jeune personne tirée à 4 épingles !". Bien plus raffinée, l'expression est signée Jean-Paul Gaultier, co-présentateur de l'émission.


On ne dit pas non plus "des SMS" mais "des Zéssémesses". C'est Julien Lepers, l'homme qui sait tout et le prouve chaque soir dans l'incontournable "Questions pour un champion", qui l'a répété au moins 10 fois en 20 mn. Et Jean-Paul n'a rien trouvé à redire.


Vous rêvez de présenter les votes de vos compatriotes sur le petit écran et de prononcer à deux à l'heure la phrase mythique : "Russie douze points ; Russia twelve points" devant des centaines de milliers de téléspectateurs ? Si vous êtes blonde, rondouillette et que vous avez de gros seins, vous avez toutes vos chances : je n'ai compté que deux brunettes maigrichonnes parmi la trentaine de présentatrices à l'allure avenante, annonçant les fameux scores dans la langue de Britney Spears.

Et enfin, côté informations cruciales, je vous livre l'identité du grand vainqueur de la soirée : ce n'est pas un pauvre chanteur russe de deuxième zone, comme Julien L. a tenté de nous le faire croire, mais le look "brushing à la drôle de dame, microrobe à franges et poitrine bonnet G qui tente de se frayer un chemin entre les découpes d'un décolleté visiblement prévu pour une collection fillettes". Un look cosmopolite, répéré sur les chanteuses arménienne, grecque, suédoise et ukrainienne.
J'avais une vague envie de fringues/sac à main/chaussures à franges ces derniers temps, mais après cette inoubliable soirée, je suis définitivement vaccinée.

13 commentaires:

Pierre-Jean a dit…

Quelle soirée mes amis, rires, et Sébastien Tellier, un grand moment. @ +++

Ps : je ne donnerais aucun commentaire sur les différentes présentatrices ! J'ai peur d'être vulgaire.

katika a dit…

Personnellement, je préfère de loin le look moustache-lunettes à la micro-robe à paillettes...

toupie a dit…

Idem, oui au look barbu et lunettes, et non la micro-robe ... !!
C'est vraiment des caricatures des costumes de patinage artistique !!

marigaz a dit…

je regrette d'avoir loupé cela ;)) je me souviens juste d'une année où la présentation était faite entre autre par Dave et je me suis bidonnée tout du long !!
La frange fait vite dans le vulgaire, c'est comme les paillettes au final !!
Truc que je vais éviter, vu que j'ai le type requis pour y être présentatrice ;)))

modelshop a dit…

@ pierre-jean : une exception quand même : la sublime présentatrice serbe, une grande rousse très classe qui portait à merveille les robes de JP Gaultier. Et l'adorable présentateur finlandais, mignon à croquer !
@ Katika : en même temps, le look moustache-lunettes, c'est pas facile à porter non plus... mais c'est bien plus plus drôle et moins ridicule !
@ toupie : je suis d'accord, on avait souvent l'impression que les chanteurs de l'Eurovision partagent le même goût que les patineurs pour les vêtements sobres et un peu classe...
@ marigaz : zut alors, j'ai raté l'édition Dave !

Nancy a dit…

Et dire que la Suisse n'était même pas qualifiée pour la finale.. la honte!!
Groooooos bec!!

Claire a dit…

J'ai pas la télé mais d'aussi loin que je me souvienne, l'Eurovision a toujours été un grand moment de mauvais goût, aussi bien musicalement que modesquement parlant, non?

modelshop a dit…

@ nancy : et il n'avait même pas les belges, ni les italiens, pas de hollandais, et on a même pas entendu les sujets d'Andorre ni de Monaco ! Pfff, y a des traditions qui se perdent !
@ claire : ...heureusement, certaines perdurent : musicalement et vestimentairement parlant, c'est toujours aussi ringard !

vert cerise a dit…

C'est clair qu'avec Sébastien Tellier, on s'est démarqué.

mato and margo a dit…

Obligée de regarder ça tellement les voisins faisaient du bruit avec leur musique, j'ai du endurer la musique terrible de l'Eurovision et les goûts très surs des jeunes d'à côté à grand renfort d'Emile &Images... bref une pure soirée d'extase!
(et une nuit blanche accessoirement, merci les voisins!)

modelshop a dit…

@ vert cerise : ah, ça, sébastien tellier il était pas tout à fait dans le ton 1er degré de cette soirée grandiose ! c'est pour ça qu'il a perdu, il aurait du venir en microrobe à franges !
@ margo : t'aurais dû leur mettre les allemandes à fond, tu sais, les 4 pétasses qui chantaient faux !

cococerise a dit…

Haaaa, j'ai regardé aussi avec des amis! Mes copains étaient très préoccupés de savoir si les cuisses des filles en micro robe se touchaient ou pas... Je cite "Ah non, elle est pas bien foutue, elle a pas les cuisses qui se touchent!" - à méditer -

modelshop a dit…

à cococerise : mais dis-moi, ils sont drôlement "techniques" tes copains ! Je vais observer le phénomène des cuisses qui se touchent de plus près...