mercredi 14 mai 2008

La tong qu'on n'attendait pas


Vendredi dernier, je dois déjeuner avec une amie qui travaille près de chez moi (quelle idée épatante, je me demande bien pourquoi tous mes potes ne font pas la même chose !)


Histoire de faire ma maligne, j'enfile mes super escarpins en cuir sublimement découpés trop chics de la mort qui tue. Trente minutes de shopping, une heure de terrasse, un bagel au pastrami et un jus de carotte/orange/gingembre plus tard, je rentre chez moi. A grand peine. Dès l'ascenseur, j'enlève mes chaussures de la mort : j'ai une ampoule de la taille d'un oeuf de poule (calibre "très gros") à chaque pied.

Dans la soirée, je dois filer au Franprix. Je tente d'enfiler des ballerines pour me traîner jusqu'au magasin. Je hurle de douleur. Je rampe jusqu'au placard à chaussures. J'ouvre 112 boites avant de retrouver mes tongs Gap, achetées il y a 4 ans. Désespérée par ce faux pas antifashioniesque de la fille restée scotchée sur la tendance 2004 (pffffffff...), je fais mes courses en tongs. Le lendemain, je vais à la piscine en tongs. Le surlendemain, je vais shopper dans le Marais en tongs.

Et là, surprise : au moins une fashionista sur 5 porte des tongs ! Avec une robe, un short, un slim... Et c'est même pas moche. Ça donne un côté négligé et rock'n roll aux tenues apprêtées de toutes ces jolies filles bien sapées.


Et là, je m'interroge : la tong, ce serait pas la Converse de l'été ?

16 commentaires:

mato and margo a dit…

Pourquoi pas!
De jolies tong en cuir, ça a un charme fou.... et ya rien de mieux pour soulager des ampoules! (moi, dans ce cas, j'oublies toute notion de staïle!)

TenderGirl a dit…

La tong...pratique...parfois jolie....j'en ai ramené du Brésil, en cuir, superbe...ca donne un style bohème et chic à la fois !!

PS :
tes croquis...sont toujours à croquer !!

vert cerise a dit…

La tong, c'est le string du pied (ça m'a toujours fait rire cette phrase). Donc si tu reste sobre (comme les tiennes) et que t'as un joli pied c'est joli, si tu commences à mettre des tongs avec des brillants et fanfreluches, rien ne va plus.

Nancy a dit…

Je suis tong addict moi aussi! surtout que j'ai... 8 ampoules! because j'ai mis trop de nouvelles chaussures! lol
Alors compeed, tong... c'est tous mes potes!!
Grooooooos bec!!

Shopgirl a dit…

Why not ?
Si elle est portée de façon chic avc des ongles joliments vernis, je suis pour :) !

Surtout quand les autres chaussures me font souffrir parce que ça a l'air de rien une ampoule, hein mais ça nous gâche la vie !

modelshop a dit…

@ margo : c'est vrai qu'une bonne grosse ampoule, ça relativise bien des choses, le sens du glamour par exemple...
@ Tendergirl : oh merci merci, "des croquis à croquer", c'est un si joli compliment !
@ vert cerise : hihihi, le string du pied, je ne connaissais pas. C'est drôle et tellement vrai ! le côté pétasse en moins...
@ nancy : 8 ampoules ohlala ma pauvre, est-ce que tes pieds éclairent la nuit au moins ?
@ shopgirl : à tel point que les miennes, tellement énormes, m'ont empêchée de dormir : chaque fois qu'elles touchaient le drap, je poussais un cri de douleur. Saletés d'ampoules.

marigaz a dit…

La flip flop est la panoplie de la fashionista américaine que ce soit côte est ou ouest par excellence... j'ai eu une affaire similaire à Las Vegas l'année passée, où mes superbes Yellow Mellow m'ont fait de tels trous dans les pieds que j'ai du ramper jusqu'à un store minable pour m'acheter des tongs. Tongs que j'ai finalement portées pour tout mon séjour (en plus des pansements spécial ampoule...) !! Toute dépitée de me promener en tong (j'ai l'impression d'être en pantoufles !!) je regarde les pieds de toutes ces fashionistas... chaussées flip flop !!!
A Boston aussi en octobre !! après c'est les bottes !!
D'ailleurs sur tous les sites de shoes US tu remarqeras la rubrique flip flop ouverte toute l'année :))
Après, le tout c'ets déviter la tong avec le mini-talon... breeuckk !

Trompoline a dit…

Aah je ne suis donc pas la seule à souffrir des pieds dans mes belles chaussures toutes neuves et à me retrouver dès le lendemain avec mes tongs! :)

Nancy a dit…

La nuit ET le jour! ;-)
grooooooos bec!

modelshop a dit…

@ marigaz "flip-flop", c'est vraiment un de mes mots anglais préférés. Quant à la tong à talon, je ne m'en souvenais plus, cette horreur aurait-elle disparue ?
@ trampoline : bienvenue au club, soeur de douleur !
@ nancy : décidement, les fabricants de pansements ont de beaux jours devant eux !

ctoileblog a dit…

"la tong, ce serait pas la Converse de l'été ?" cesse donc de te poser des questions métaphysiques comme ça ;)

Catherine a dit…

Bonjour Modelshop.
Ah, on ne vantera jamais assez les mérites de la tong !!! Oui ! L'été c'est très pratique, agréable, et sur des pieds soignés c'est chic et féminin.
Pour l'ampoule maintenant, ma technique perso : je la perce, le la vide délicatement, je désinfecte, oui, ça pique, j'applatis bien la peau du dessus sur celle du dessous, je mets une caresse de pommade miracle Homéoplasmine, et un petit pansement par dessus, et deux jours après, on en parle plus ... Et surtout, contrairement à tous ce que disent les journaux de nana, en été, jamais jamais de gommage des pieds (ok juste les talons alors). Il faut garder la peau un peu épaise là où il y a eu des ampoules, parce que c'est ça qui protège le pied et qui permet de s'habituer aux chaussures qui frottent un peu à certains endroits ! Sinon, c'est la mort à chaque fois. Et il arrive forcément un moment où même la fille la plus tong-addicted a envie de changer et de mettre autre chose. Mais en attendant, les tongs c'est le bonheur Et si tu veux investir, tente un jour des Havanias, c'est la Rolls de la tong ;o)
Bon samedi en tongs alors ?

modelshop a dit…

@ ctoileblog : merci d'avoir relevé la haute teneur intellectuelle de ce blog. Et si tu veux te pencher sur d'autres questions métaphysiques de ce genre, reviens vite, j'en ai encore tout un stock !
@ catherine : alors là, je suis scotchée ! t'es rudement douée en traitement d'ampoules ! on m'avait déjà dit qu'il fallait percer l'ampoule pour qu'elle guérisse vite. Mais comme je suis super douillette, j'ai pas osé. maintenant que tu me confirmes qu'il faut percer sans tarder, j'essaierais sans doute la prochaine fois. Enfin ça, c'est si je quitte un jour mes tongs !

Miss Zen a dit…

En voila une bonne question : mais alors une version archi simple, épurée- mais je me demandais les Superga, les converses des italiennes ne seraient pas les converses de l'automne ?
Ceci dit j'arriverais pas à mettre des tongs au bureau, montrer mes pieds archi nus pfffffffff

Catherine a dit…

Percer, vider doucement et applatir ! C'est ça la ruse de sioux ! Cela dit, moi je reste en sandales le pluuus lontemps possible et remettre des chaussures fermées est toujours un mini-deuil ...

modelshop a dit…

@ miss zen : moi non plus. Et pas seulement pour des questions de pudeur. Parce qu'on ne sait jamais : une working girl en escarpin pourrait marcher sur l'arrière de ma tong et m'arracher un doigt de pied !
@ catherine : je vois très bien de quoi tu parles car moi aussi, je ne me sens vraiment à l'aise que lorsque mes doigt de pieds respirent.