jeudi 28 février 2008

La cité radieuse

J'avais pourtant bien préparé mon coup : Impatiente (c'est peu dire : je piaffais, je trépignais et le sang s'écoulait de mes ongles arrachés à force d'attendre) de découvrir la nouvelle cité de l'Architecture et du Patrimoine (place du Trocadéro, à Paris), j'avais prévu une visite en semaine histoire d'éviter la foule, des chaussures à talons plats histoire de pouvoir piétiner plus de 20 mn sans gémir, et j'avais réservé mon expert personnel aussi patient que pointu, capable de me rappeler pour la 10ème fois sans s'énerver à quoi ressemble une fenêtre à meneau ou ce qui différencie les bâtiments de Toyo Ito de ceux de Shigeru Ban. Avec mon organisation béton, j'étais certaine que rien ne viendrait gacher ma visite à la cité du bonheur ! Mais dès l'arrivée aux caisses, j'ai senti le plan foireux.

Nous avons attendu 15 minutes avant de prendre nos tickets... pile en face des deux portes d'entrée, soit parfaitement exposés aux courants d'air. Nous avons patienté 15 minutes en plein vent non pas parce qu'il y avait 20 personnes devant nous, mais 4 ! Je n'en revenais pas : les deux responsables de la billetterie se sont montrés encore plus lents que les caissières de mon Carrefour favori du Sud-Ouest ! (des dames par ailleurs fort charmantes, mais qui bossent à deux à l'heure et profitent de mes rares passages pour s'interroger, d'une caisse à l'autre, sur l'opportunité d'ajouter du sel dans la vinaigrette de la frisée aux lardons ou la meilleure façon de recolorer leurs racines en évitant les démarcations...)

Une fois notre ticket enfin en main, nous nous sommes dirigés vers la première salle. Et là, horreur : la barbare qui filtrait les visiteurs à l'entrée a sauvagement déchiré nos billets ! Des billets-souvenirs à 8 euros, avec une photo du palais de Chaillot... Sacrilège.

Je vous épargne la description des moulages, des maquettes, des photos et des vidéos exposés, d'une part parce que je n'ai pas l'intention de vous endormir (j'en aurais pour plusieurs jours) et d'autre part parce que certains l'ont fait bien mieux que moi dans les journaux et sur leurs blogs. Je n'écrirai pas un mot non plus sur la beauté du lieu, absolument magique.

J'en rajouterais quand même une couche sur la signalétique, quasi invisible, et le filtrage de la lumière naturelle qui, les jours de pluie, fait régner une ambiance d'arrière-salle de restaurant chinois sur les maquettes de l'étage consacré à l'architecture contemporaine : à partir de 17h, j'ai cru qu'ils avaient allumé les néons ! Brrrrrrrrr.

Malgré cette ambiance glaciale, nous sommes restés plus de trois heures sur place (et nous n'avons pas tout vu !) Jusqu'à ce les gardiens, vers 19 heures, nous prient doucement et gentiment de quitter les lieux. Oui, vous avez bien lu : doucement et gentiment ! Le premier avait l'air sincèrement désolé d'être obligé d'éteindre le moniteur sur lequel j'étais penchée, tandis que le second nous a indiqué l'escalier qui menait à la sortie avec le sourire ! A ce moment, fine mouche, j'ai compris que les responsables de la cité de l'Architecture avaient préféré économiser sur les responsables de caisse, le système d'éclairage et les panneaux indicateurs pour dégoter les seuls vigiles de tout Paris capables de s'adresser très aimablement aux visiteurs. C'est finement joué, je reviendrai !

9 commentaires:

fisoan a dit…

un musée de l'architecture si froid? J'imagine que c'est fait exprès...? En tous cas contente que cela t'ait plu :-)

modelshop a dit…

@ fisoan : j'ai bien peur que ce ne soit pas fait exprès... ce qui est vraiment dommage, car le lieu est tellement impressionnant qu'un peu de chaleur (humaine notamment) serait la bienvenue dès l'entrée ! ce musée, c'est un peu l'anti-beaubourg, que j'adore justement en raison de son joyeux côté "n'importe qui peut entrer".

Scheharazade a dit…

Konnichiwa^-^

Les vigiles ont peut-être craqué pour ton sourire ...^^

chu

Fanfreluches&co a dit…

je n'y suis pas encore allée.. mais ça me tente beaucoup beaucoup beaucoup..

anne a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
modelshop a dit…

@ scheherazade : arigato, c'est le plus gentil commentaire de la blogsphère !
@ franfreluches&co : vas-y sans crainte, il y a vraiment des tas de choses à découvrir, mais n'oublie pas ton écharpe, pour les courants d'air !

Catherine a dit…

Bonjour Modelshop.
Une expérience marquante !!! Moi, je n'avais pas fait la queue lorsque j'y suis allée pour l'expo Barbie, vu que l'entrée était gratuite. C'est sûrement ça qui a influencé mon jugement et m'a laissé un plutôt bon souvenir de la visite. Il faudra que j'y retourne voir le reste ... Pfff, toutes ces choses à faire ...
Excellent week end ;o)

Akicage a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
modelshop a dit…

@ catherine : j'ai loupé l'expo barbie, hélas. Mais comme tu le dis,il y a tant de choses à voir !