dimanche 28 octobre 2007

Oui FM et les Ramones contre Zadig et Voltaire


Aujourd’hui, pas de dessin. Pas par flemme (encore que...) ni par manque d’inspiration (des idées d’illustrations sur ce sujet, j’en ai des caisses !), mais parce que sans les photos, ce que je voulais raconter était incompréhensible. Ce que je voulais vous raconter, c’était comment la dernière campagne de pub pour Oui fm m’avait bien fait rire. Une campagne basée, entre autres idées, sur la récupération du rock par la mode.

La campagne est passée dans plusieurs journaux et magazines (Direct Soir,
Technikart...). Elle se décline en plusieurs visuels (je n’en n’ai vu que 3 ; il parait qu’il en existe au moins un 4ème, tout aussi drôle, mais je n’ai pas réussi à mettre la main dessus). Je vous montre mes deux préférés.

Sur le premier, à gauche, on peut voir une photo des Ramones au dessus de laquelle on lit : “Après leur mort, ces gars ont connu pire qu’aller en enfer. Devenir un t-shirt Zadig et Voltaire”. J’adore les fringues (pas les prix) de chez Zadig et Voltaire. Quant au Ramones, je ne suis pas fan de leur musique, mais elle me rappelle d’excellents souvenirs ; notamment les soirs où mes copains poussaient des hurlements de joie aux premières notes (peut-on appeler ça des "notes" ?) sorties des guitares saturées de ce groupe de punk américain ... Pour mes oreilles certes délicates, c’était absolument inaudible. Mais j’aimais bien le côté grand guignol de ce groupe dont les membres n’avaient jamais peur du ridicule et se foutaient complètement de leur image. Je me souviens aussi de la mort de Joey Ramone (“une sale journée” d’après mes potes), de celle de Dee Dee Ramone (“oh non, pas cool” se lamentaient mes amis rockers les plus loquaces) mais moins bien de celle de Johnny qui pourtant, avait dû créer un sacré vide dans la vie de mes copains...


Je n’ai jamais acheté la moindre sape “à message” mais je n’ai rien à reprocher à ceux qui en portent, surtout si le message est drôle ! Et qu’une modeuse assez friquée pour se payer du Zadig et Voltaire choisisse un t-shirt à l’effigie d’un groupe dont elle n’a jamais entendu parler, mais qui porte bien le blouson en cuir déchiré, le jean sale et le cheveu long et gras, ça me fait rire. Comme ça aurait certainement fait rire les Ramones à la grande époque. Parce qu’à cette époque, ils avaient de l’humour. Noir, mais de l’humour. Bon, après, ils sont devenus beaucoup moins drôles : quand Johnny a soutenu Georges Bush, il m’a moins amusée tout d’un coup. A ce propos, les stylistes de Zadig et Voltaire sont-ils au courant des prises de position politiques de cet ancien punk plus très punk ?


Sur le deuxième visuel, on voit Pete Doherty, une guitare à la main. La légende dit : “Jouer de la guitare, c’est bien pour coucher avec les filles”. Et là, je dis OUI, c’est vraiiii !!! N’importe quel musicien de rock vous le confirmera : jouer de la guitare, c’est un sacré atout pour tomber les groupies. D’ailleurs si vous voulez approfondir le sujet, je vous livre cette précision, fournie par un batteur vraisemblablement frustré et pas macho pour deux sous : “l’ascension sociale, pour une fille, consiste passer du statut de “meuf du batteur” à “meuf du bassiste”, puis à “meuf du guitariste” ; la classe ultime, c’est quand elle devient “la meuf du chanteur”. Ça se passe de commentaire.


Bref, pour en revenir à Pete, j’ai trouvé cette pub vraiment drôle. Parce que oui, la mode récupère parfois les codes du rock. Mais dis-moi Pete, sans la mode et une de ses plus jolies icônes, tu serais qui au juste aujourd’hui?




PS : merci aux deux garçons qui jouent de la guitare (pour draguer les filles ?) et m’ont aidé à retrouver les publicités en question.

3 commentaires:

Gwendoline a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
gwendoline a dit…

Merci de traiter ces pubs autrement que par des " bien fait pour Z&V"!
J'ador(ais) les Ramones, je suis tres contente que ma fille porte leurs T-shirts, qu'elle connaisse ou pas.
Encore bravo!

Olivier a dit…

Il y a en tout 12 visuels de ce type, qui ont été utilisés pour le calendrier Rock&Folk 2008.

Et puis Pete n'est pas contre la mode, et il ne revendique pas un statu d'antimode, jusqu'à preuve du contraire... Il lit Vogu Hommes International depuis son adolescence, il est ami de Hedi Slimane [photographe de mode], s'est fait photographier pour le magasine Vogue Hommes International plusieurs fois, et Hedi Slimane a même publié un livre avec ses photos... Donc le seul lien de Pete avec la mode n'est pas Kate Moss et Irina Lazareanu, et je pense bien pouvoir affirmer que ce n'est pas Kate qui a fait connaître Pete, car sans lui, personne en France ne connaitrait la jolie blonde... La plupart des gens la connaissent sous le simple nom de "l'ex du junkie, celle qui a fait la une de voici en fumant du crack"

Voilà... deux petites rectifications...

Sinon j'ai bien aimé ton article [mais bon, il faut pas toucher à mon Pete, hein :p ]

++